ON PARLE YOGA SANS LANGUE DE BOIS

Sache déjà que tous les types de yoga ont des bénéfices communs, ceux pour lesquels ( à priori ) on se met au yoga : détente, lâcher-prise, sérénité, douceur dans la tête, acceptation de son corps, remises en question, réponses à tes questions, maîtrise de ton égo, gainage, équilibre, travail des muscles profonds. Peu importe le type de yoga que tu choisis : ils travaillent TOUS sur l'intégralité de ces aspects. Et attention aux idées reçues comme quoi le yoga c'est en mode "Ommmm Namasteeeee dodooooo ennuiiiiieeeee" - En gros "Full méditation - ça me saoule - j'ai besoin de bouger, de suer - ce n'est pas pour moi". Je ne sais pas quel cours de Yoga tu as choisi mais ouvre tes perspectives : teste un autre cours. Un Vinyasa, un Hatha Yoga, un Bikram, Ashtanga ou un Power Yoga. Et on en reparle ;) Tes abdos, ton cardio et ta transpiration m'en diront des nouvelles. Tes courbatures aussi. Notre société actuelle pense toujours tout savoir, et cela est un des principes de la philosophie du yoga : "dis toi que tu ne sais rien, cela te laisse toute la place pour apprendre toujours plus". Le yoga c'est DUR. c'est une discipline entre "confort" et "inconfort", c'est quelque chose de physique, de mental, et d'absolument (je suis très très objective n'est-ce pas) incroyable. Transformateur. Ce n'est peut-être pas pour toi, peut-être aussi (et surtout) pas le moment (je détestais le yoga avant, je n'étais pas prête à changer en fait), mais c'est très sportif, ce n'est pas ennuyeux oh non, et tu n'as pas besoin d'être souple pour faire du yoga. La souplesse de ton corps vient avec la souplesse de ton esprit; une fois que tu auras un peu arrêté de vouloir tout contrôler en toi et autour de toi grâce à quelques cours de yoga, tu verras que ta souplesse du corps sera "miraculeusement" venue/revenue. "Tu es sur ton tapis de yoga ce que tu es dans la vie". Es-tu de ces élèves qui gardent toujours les yeux ouverts pendant le cours, qui gesticulent pendant les 5 petites minutes de respiration en position tailleur en début de cours, qui ont plein plein de pensées en non stop et qui ne cherchent pas à essayer de les mettre dans le "petit nuage" dont leur parle leurs profs, qui n'arrivent absolument pas à tenir en posture d'équilibre (et ça les saoule beaucoup beaucoup donc ils lâchent vite vite), qui zappe le shavasana final car "c'est inutile" (c'est le moment où se fait le calcul des bénéfices des respi / postures de la séance et c'est grâce à CE moment là que ton corps et ton esprit vont mieux, donc stp, reste, ça dure max 5 minutes, tu peux le faire) ou qui rallument leur tel à la minute ou le cours se termine ? Sache que - tu es au bon endroit. Définitivement. Persévère. Le yoga est fait pour toi. Si tu continues à être aussi stressé & dans le contrôle de tout : ton corps te le fera payer. Ton mental aussi : car tu ne seras jamais bien dans ta tête. C'est comme ceux qui sont full crossfit ou jogging à 20/30/40 ans et qui regrettent à partir de max 60 ans car leurs corps sont tout cassés. Entre séance hebdo chez l'ostéo, douleurs quotidiennes, canne, fauteuil roulant, c'est plus trop la fête. T'imagines ce que ton corps endure ? Les chocs permanents pendant une heure. Ne cherche pas à suer, à avoir mal, cherche à te faire du bien. Ecoute ton corps. Ce ne sont pas des blagues. Lorsque les élèves des cours de crossfit quittent vite la salle avant le cours de yoga en disant "Non non, pas de yoga, c'est pas pour moi", je souris intérieurement et je suis hyper désolée pour eux, car c'est eux qui en auraient le plus besoin. Mais ma mère m'a dit un jour "on ne peut pas sauver tout le monde", et je suis plutôt d'accord. "Le yoga c'est pour les filles". Sache que les hommes qui pratiquent le yoga sont doublement plus fort physiquement et mentalement que ceux qui soulèvent leurs poids à la salle. C'est scientifiquement prouvé. (Dans mes cours, c'est 50/50 hommes et femmes, viens tester). Les profs de yoga ne sont pas "méga écolo, veggie, no alcool, om shanti dans les oreilles à longueur de journée et qui font la morale à tous ceux qui sont différents d'eux". Comme dans tout : il y a de tout. Je suis + bière que jus vert, + hip hop que Nostalgie, + prise de tête que Buddha (hahaha) et moi non plus je ne tiens pas une heure en méditation. Et c'est cool ! C'est absolument OK. Tu détestes le Yoga et mon article te saoule ? Cool ! Et bah dis-toi que pour te faire du bien, il te suffit d'être conscient(e) de ta respiration 5 min par jour. Ça suffit. 5 minutes sur les toilettes, c'est faisable ? Même pas besoin de faire des postures. "N'importe quoi, je sais que je respire". Tu le sais, mais tu respires mal. Dès l'âge de 3 ans, on ne respire plus convenablement. On se met en apnée lorsqu'on a peur, on respire beaucoup trop vite en étant excité, et on imagine surtout que c'est "acquis", alors que si on est dans ce millénaire des cancers, c'est justement car on ne sait pas respirer. Apprend à respirer, et tu auras tout gagné. Equilibre du mental à la place des anti-dépresseurs, équilibre du corps au lieu de l'épuiser sans but. Tu nais avec une respiration, tu quittes ce monde avec une respiration. Entre deux, tu respires. C'est la base de ta vie. Le socle de ta santé physique et mentale. Fais-y juste un peu plus attention. Le yoga c'est pas juste "aaaooooommmm", non. C'est une philosophie de vie. Et cette philosophie de vie ce n'est pas "green juice, grand écart et Brigitte Bardot mood", non, arrête de faire le mouton et de répéter bêtement ce que tu entends, cette philosophie de vie te donne juste quelques clefs pour apprendre à vivre un peu plus sereinement dans ta tête. Mais ça on en parlera une prochaine fois. Sur ce, namaste ;)

* NB : Tout ce qui a été écrit sont des réponses/explications aux dizaines de remarques qu'on entend par jour en tant que prof de yoga. Par jour. Tous les jours. TOUS. Ce sont toujours les mêmes. C'est assez barbant oui, je l'admets.